Le tableau de récompenses : l’allié de vos nouvelles habitudes

Le tableau de récompenses : l’allié de vos nouvelles habitudes

Peut-être avez-vous remarqué qu’il est parfois difficile d’aider votre enfant à installer de nouvelles habitudes. En effet, il peut être compliqué pour lui de rester motivé lorsque vous lui demandez d’adopter un nouveau comportement. De même, j’imagine que vous avez constaté que c’est valable pour vous aussi. Que l’on soit parent ou enfant : mettre en place une nouvelle habitude et rester motivé est complexe. Dans cet article, je vais vous proposer de mettre en place un outil de motivation qui fonctionne : le tableau de récompenses, ou tableau de motivation. Ce système peut être très efficace, mais nécessite d’être réfléchi en amont, tant dans sa fonction que dans sa forme.

Pourquoi est-ce difficile d’adopter une nouvelle habitude ?

Ah la motivation… Voilà un sujet riche et complexe sur lequel nous pourrions échanger durant des heures !!! Constater que son enfant a du mal à rester motivé pour adopter un nouveau comportement, c’est agaçant. N’est-ce pas ? Cela génère à coup sûr des tensions dans votre relation. Cette nouvelle habitude dans laquelle votre enfant semble ne pas s’engager est pourtant si importante pour vous !

Exemple sur la motivation des enfants

Prenons un exemple concret. Chaque matin, votre fille de 6 ans met des heures – du moins vous semble-t-il – à se préparer pour aller à l’école. Tous les matins, tous les jours, c’est la même « bataille ». Ah, c’est exaspérant ! Vous avez déjà tout essayé :

  • la réveiller plus tôt ; 
  • préparer les affaires la veille au soir ;
  • aller dans sa chambre toutes les 5 minutes pour lui dire de se dépêcher ;
  • faire mine de partir sans elle ;
  • crier, hurler ;
  • la menacer de la priver de son temps d’écran, de sortie, de dessert…

Tout cela n’a rien changé. Ou bien, lorsque cela a fonctionné une fois, ce fut déjà le bout de monde. Du coup, que faire ?

Conseils pour garder sa motivation à adopter une nouvelle habitude

Une proposition que je fais aux parents dans ce genre de situation est de mettre en place un tableau de motivation, ou tableau de récompenses. Nous verrons cela plus en détails un peu plus bas.

Mettre en place des challenges et féliciter chaque réussite

Toutefois, avant cela, je leur propose, encore et toujours, d’encourager leur enfant et de le féliciter lorsqu’il réussit le challenge proposé. En effet, je suggère souvent de présenter les « tâches » comme un challenge, un défi, un jeu. Dans l’exemple donné ci-dessus, le défi pourrait prendre la forme d’un minuteur, indiquant à votre fille le temps imparti pour se préparer. Pour apporter véritablement un aspect de jeu, proposer à votre fille, par exemple, de « franchir la ligne d’arrivée » avant la sonnerie. Si elle a une fratrie, tentez par exemple : « celui qui est prêt à partir en premier a gagné ». Transformer la contrainte en jeu, en défi, est un truc qui fonctionne bien avec les enfants. Et je le répète : n’oubliez jamais de le féliciter lorsqu’il a réussi le challenge.

Garder en tête que la réussite est la meilleure des motivations

Pourquoi est-ce que je répète sans cesse qu’il est important de féliciter son enfant ? Réfléchissez : qu’est-ce qui aide chacun de nous, enfant ou adulte, à rester motivé ? Ce sont les moments où nous réussissons ! Vous ne trouvez pas ? Imaginons que vous vous êtes fixé comme challenge de vous (re)mettre au sport. Ne sentez-vous pas poindre une vague de motivation à chaque fois que vous avez réussi à lever vos fesses du canapé pour mettre vos baskets ? N’est-ce pas motivant quand, au bout de quelques semaines, vos proches commencent à vous dire que vous semblez plus en forme ou avez meilleure mine ? N’êtes-vous pas, comme nous toutes et tous, sensibles, pour rester motivé(e)s, à une forme quelconque de récompense, même si elle vient de vous-même ? D’ailleurs, n’oubliez pas de vous féliciter vous-même pour chaque réussite ! Il n’y en a pas de petite, ni pour vous, ni pour votre enfant.

Qu’est-ce que la motivation ?

Qu’est-ce, au final, que la motivation ? Elle peut être de deux sortes : la motivation intrinsèque, qui vient de vous-même, et la motivation extrinsèque, qui vient de l’extérieur.

La motivation intrinsèque

Pour l’enfant (comme pour vous !), la motivation intrinsèque peut-être le plaisir, l’intérêt, ou l’importance qu’il accorde à ce qu’il fait. D’où, pour reprendre notre exemple, l’idée de transformer la consigne en jeu, en défi. Si votre fille, grâce au jeu mis en place, s’amuse en essayant de s’habiller plus vite : elle sera plus motivée pour adopter cette nouvelle habitude. Vous pouvez, de ce fait, réfléchir à tout ce qui peut aller dans ce sens pour aider votre enfant à être plus motivé.

La motivation extrinsèque

La motivation extrinsèque, ce sont les punitions et les récompenses. Ce système de motivation donne lieu à beaucoup de débats dans le monde de l’éducation. Il y a plusieurs raisons à cela :

  • D’abord, parce que la motivation par la punition est liée au fait que l‘enfant veut éviter quelque chose, tandis que celle par la récompense, qu’il veut obtenir quelque chose. De ce fait, cette motivation semble un peu « artificielle », car déconnectée de son objet.
  • De plus, la motivation extrinsèque risque de s’étioler, de ne pas fonctionner à long terme. En effet, une fois la récompense obtenue – lorsqu’il est question de récompense – l’enfant risque de laisser sa nouvelle habitude au placard. Ainsi, le parent sera contraint de réfléchir à une nouvelle récompense (ou à une nouvelle punition).

Je suis bien d’accord avec ces points.

Exemple d’utilité de la motivation extrinsèque

Cependant, cela peut être nuancé. Le système de récompenses me semble utile pour, en quelque sorte, « démarrer la machine ». Reprenons notre regard d’adulte et l’exemple du sport, afin que je vous explique cela. Ceux d’entre vous qui sont sportifs se souviennent sans doute de leurs débuts. Je vais vous parler de mon expérience personnelle, parce que c’est celle que je connais le mieux, même si la vôtre est peut-être différente. Lorsque je me suis mise au sport, il y a 3 ans environ, ce fut (très) compliqué… Je n’en avais presque jamais fait et chaque séance était difficile. Je n’y prenais pas beaucoup (pas du tout ?) de plaisir. Mais améliorer ma santé était primordial. Cette motivation intrinsèque avait été déclenchée par un cardiologue qui m’avait très délicatement évoqué le fait que mon surpoids était sans doute la raison de mes essoufflements perpétuels… Néanmoins, ce qui m’a beaucoup aidée les premiers mois, est une motivation extrinsèque. Je m’étais promis, si j’allais au bout du premier programme de remise en forme que j’ai suivi, de m’offrir une nouvelle paire de baskets qui me faisait de l’œil. Bien sûr, ce n’est pas la seule raison qui m’a poussée à rester motivée, mais tout de même, je les regardais souvent sur le site du marchand, et j’ai tenu bon ! Lorsqu’au bout de 3 mois, je suis arrivée à la fin du programme, je me les suis achetées. Quelle belle récompense je me suis faite après tous ces efforts ! N’avez-vous pas déjà vécu ça ? Aujourd’hui, le sport fait partie de ma vie, et d’autres sources de motivation intrinsèque font que je continue. Cependant, je n’oublie pas que ce « coup de pouce » extrinsèque a pesé dans la balance.

Tableau de récompenses : pourquoi et comment le mettre en place ?

Pourquoi utiliser un tableau de récompenses ?

Vous comprenez maintenant pourquoi il me semble qu’utiliser un tableau de motivation peut être une piste intéressante pour encourager votre enfant à adopter une nouvelle habitude. Cependant, il est important de se demander comment l’utiliser. Ces récompenses doivent rester un « starter » de motivation, et non pas un principe universel. Vous voyez ce que je veux dire ?

Encore une fois : la première des récompenses pour un enfant, c’est l’encouragement et les félicitations de ses parents. Introduire un système de récompenses nourrit le plaisir dans un premier temps, avant que la nouvelle habitude ou le comportement ne soit devenu habituel. À ce moment-là, le tableau peut être mis de côté, ou utilisé pour une autre chose.

Comment mettre en place son tableau de motivation ?

Suivez ces quelques conseils pour mettre en place votre tableau :

  1. Le principe

Le principe du tableau de motivation est simple : lorsqu’il agit comme on lui a demandé, l’enfant accumule sur un tableau des autocollants ou des points. Ils lui permettront ensuite d’obtenir une petite récompense. Ces récompenses peuvent être définies avec l’enfant. Je conseille de privilégier des moments de qualité, plutôt que des objets matériels. Ce système peut être mis en place dès l’âge de 3 ans.

  • Un objectif précis

Il est très important que l’objectif soit défini précisément, afin que votre enfant sache ce que vous attendez de lui. Par exemple : « Tu dois t’habiller plus vite le matin », c’est un peu flou. Par contre, « Tu dois être habillée avant que le minuteur sonne », c’est un objectif précis.

  • Une récompense prévue ensemble

Définissez ensemble combien de points sont attribués pour chaque réussite et combien sont nécessaires pour obtenir la première récompense. Vous trouverez facilement sur Internet des idées de tableaux. Je vous en ai mis quelques-unes dans un de mes tableaux Pinterest. Le créer avec votre enfant peut être une idée d’occupation pour un après-midi pluvieux !

Tout comme le bocal des fiertés dont je vous ai parlé dans cet article : cela peut être motivant que le tableau soit affiché dans un endroit où tout le monde peut le voir. Si vous avez plusieurs enfants, prévoyez plusieurs tableaux. Comme pour le bocal, il est interdit d’enlever des points !!! Ce qui est gagné est gagné ! De plus, le tableau ne doit pas devenir un objet de chantage, ni pour vous, ni pour l’enfant. Enfin, pourquoi ne pas prévoir un tableau pour chaque membre de la famille ? Je suis certaine que vous aussi avez des défis à relever pour ancrer de nouvelles habitudes ! Alors, combien de points (et de séances de sport !) pour les nouvelles baskets ? Combien de mois sans fumer avant ce fameux restaurant que vous vous êtes promis de tester ?

Encore une fois : utilisé à bon escient, je trouve que le tableau de motivation est un outil pertinent, propre à encourager la motivation intrinsèque à émerger. Je sais que certain considèrent cela comme une forme de manipulation. Ce n’est pas mon avis, si tant est qu’il soit utilisé d’une manière adaptée et réfléchie et non pas, comme je l’écrivais plus haut, comme un objet de chantage. Le tableau de récompenses représente plutôt pour moi un moyen d’encourager l’enfant, ou de nous encourager nous, à tendre vers la réussite d’un objectif. La mise en place d’une nouvelle habitude, même si elle nous tient à cœur, peut être compliquée à mettre en route quand le plaisir ne se présente pas tout de suite d’une manière évidente… Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à découvrir mes autres articles et à vous abonner à ma newsletter pour être tenu au courant de ceux qui vont arriver ! Vous recevrez en cadeau un Ebook sur le thème des émotions…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité